Grand Prix d'Amérique : que vaut l'armada "Guarato" ?

26/01/2018

C'est une des révélations de l'année 2017. Sacré meilleur cheval de la génération en remportant le Critérium des 5 ans, Carat Williams n'a pas su confirmer dans les courses qualificatives au Grand Prix d'Amérique. Il doit sa présence au départ à plusieurs défections. En montrant son vrai visage, Carat Williams a le droit de prétendre à une place dans les cinq premiers.

Les + : S'entend parfaitement avec son driver, cheval de classe.
Les - : L'inexpérience des grands rendez-vous, sa préparation pour le Grand Prix d'Amérique a été compliquée.

N°6 - Booster Winner
Driver - Mathieu Mottier
Meilleure performance attelé : Prix Pierre Plazen 2014

Entraîné en début de carrière chez Philippe Allaire, Booster Winner débarque dans l'écurie du Menil Berard au milieu de l'année 2014. C'est au trot monté qui remporte ses meilleurs titres avec le Prix d'Essai, des Centaures et des Elites. Avec l'âge, il devient plus compétitif au trot attelé. Véritable cheval de vitesse, Booster Winner arrache sa qualification pour le Grand Prix d'Amérique 2017 avec sa 3e place dans le Grand Prix de Bourgogne.

Avec un compte en banque proche du million d'euros de gains, ce valeureux guerrier mérite sa 2e participation consécutive à la plus belle course Française pour les trotteurs mais il dispose de chances infimes pour les premières places.

Les + : Cheval expérimenté dans les groupes 1
Les - : N'a pas de marge face à une telle concurrence, meilleur sur les courtes distances

N°7 - Valko Jenilat
Driver - Eric Raffin
Meilleure performance de sa carrière : Grand Prix de Bretagne 2017

Dans sa génération, c'est un des rares survivants. Pourtant, lui aussi a rencontré des problèmes de santé, mais tout est rapidement rentré dans l'ordre. Sébastien Guarato a patienté au maximum avant de lui enlever ses quatre fers. Depuis, Valko Jenilat s'est transformé en un rouleau-compresseur. Qui de mieux qu'Eric Raffin, le driver de Rapide Lebel, pour le mener. Vainqueur du Grand Prix de Bretagne, il s'est facilité la tâche en se qualifiant rapidement.

Il a constitué une des bonnes impressions de dernier Grand Prix de Belgique. Ce dimanche, c'est sans doute lui qui peut faire mal à Readly Express.

Les + : Cheval de train, possède un mental d'acier.
Les - : Toujours capable de faire une faute à n'importe quel instant, ne pas se brûler les ailes en allant trop au combat.

N°15 - Billie de Montfort
Driver - Alexandre Abrivard
Meilleure performance de sa carrière : Critérium des Jeunes 2014

Dans l'ombre du Bold Eagle, Billie de Montfort est une incroyable jument. En piste depuis l'âge de 2 ans, ella a remporté le premier classique de sa génération, le Critérium des Jeunes. Seule femelle a tenir tête aux mâles, elle possède un coeur aussi grand que son talent. Ce dimanche, elle n'aura aucune pression. Depuis quelques semaines, Sébastien Guarato la redéferre des quatre pieds, avec réussite.

David Thomain ayant choisi de rester associé à "son" Carat Williams, c'est Alexandre Abrivard qui la drivera pour la première fois. Pour son premier Grand Prix d'Amérique, le Cendrillon de la course entend bien surprendre les mâles.

Les + : Aucune pression, a le talent pour faire l'arrivée au plus haut niveau
Les - : A besoin d'un parcours caché, découvre son driver

N°18 - Bold Eagle
Driver - Franck Nivard
Meilleure performance de sa carrière : Prix d'Amérique 2016, 2017

Le champion a-t-il perdu de sa superbe ? Peut-être. Mais il est loin d'être coulé. Si Bold Eagle n'est pour l'heure pas le même que l'an dernier car il a eu à subir des parcours moins favorables dans les préparatoires... il est aussi tombé sur des adversaires beaucoup plus affutés. Dans sa tentative de triplé, Bold Eagle aura l'honneur de disputer un des Grands Prix d'Amérique les plus relevés du XXIe Siècle, ce qui rend l'histoire unique.

Les + : Double tenant du titre, la course préférée de Franck Nivard
Les - : N'a gagné aucune course préparatoire, doit bénéficier d'un parcours sans effort.


EQUIDIA